Le 4 avril 1873, est prise la décision de démolir la halle devenue inutile, et qui menace « ruine de tous côtés« . La place sera aussi beaucoup plus grande et, argument de poids, la vente des matériaux de démolition contribuera au financement de la construction de l’école des filles.

 

 

En 1883, la commune achète le « grand logis » ou maison Laurent qui sera démolie pour faire la nouvelle halle à grain, indispensable au marché qui a lieu toutes les semaines, en plus des foires mensuelles. Elle est sensiblement identique à celle que nous connaissons.