Le territoire de Saligny-le-Vif est traversé par trois petites rivières : le Craon, le Gour, et le Terrecout.

Fontaine guérisseuse à Vizy (par JP Bernardo)

M .A. Cothenet a identifié cette source sacrée où prend naissance la Florentine, improprement appelée ruisseau du Gour.

Le propriétaire des lieux avait, vers 1900, fait nettoyer le point d’eau et on en avait retiré 17 monnaies romaines qui reposaient sur le dallage couvrant le fond de la source. Ces monnaies ont été heureusement conservées par le propriétaire. En 1959, elles furent identifiées; Il y avait des monnaies d’Auguste, de Néron, de Constantin et d’Hadrien, preuve d’un culte rendu à la divinité protectrice de la fontaine, pendant environ trois siècles et demi. il s’avère que le toponyme local est connu comme étant le Champ du Jeu. Il n’y a pas de doute possible, Jupiter était invoqué, ayant remplacé une divinité gauloise. Après les Romains, la fontaine fut christianisée par l’adjonction d’une chapelle maintenant disparue, mais dont on trouve la trace dans des documents de 1578.

La Fontaine de Jeu n’est désormais plus qu’un souvenir, ayant été transformée en étang.

A.Cothenet, Bulletin numismatique N°41,mem.Union des Sociétés Savantes Bourges, tome 9, 1961-62,pp181-182,tiré de : Offrandes Cultuelles du centre de la Gaule, 99°Congrés des Sociétés Savantes à Besançon, 1974.

Audin Pierre : Les eaux chez les Avernes et les Bituriges.(les sanctuaires des eaux)

Le patrimoine de ce village est riche de vestiges gallo-romains, et  de ceux du château de la Motte. On y trouve notamment un ancien lavoir et une église.

L’église

L’église très simple, présente une nef rectangulaire, et un chœur également rectangulaire mais plus étroit, coiffé par une voûte en bois. Deux portes ont été murées. Elle était jusque vers 1934/35, entourée coté nord par son cimetière.

Le portail, sans tympan, est entouré de trois voussures (Partie courbe qui surmonte une porte)

Dans le chœur, la fenêtre d’axe est ornée d’un vitrail du XIXème siècle représentant Saint Fiacre. Le devant de l’autel a été réalisé en 1862 par JB Villatte, sculpteur à Bourges. on lui doit le tympan de l’église de Baugy et la fontaine de la place George Sand à Bourges.

Sur le mur de la face nord, une inscription funéraire datant de la fin du XV ème siècle, concernant Hislaire Ragon, curé de Montfaucon (Villequiers).

    Au fond de l’église, un tableau, don de Madame Sayet, représente la Sainte Famille.

Le chemin de croix , daté des années 1970/1980, est composé de petits médaillons carrés en bronze, incrustés dans des croix de bois.         

La mairie

  Elle a été construite en 1880. La première pierre ayant été posée par le maire Monsieur Chauveau. L’école des garçons se situait dans le même bâtiment.


Le monument aux morts 1914/1919

Le lavoir


Images d’hier et d’aujourd’hui